fbpx

octobre

ma 19

Pas d'événements

me 20

Pas d'événements

ve 22

Pas d'événements

sa 23

Pas d'événements

di 24

Pas d'événements

lu 25

Pas d'événements
lu
ma
me
je
ve
sa
di
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Daily prayer to combat impostor syndrome : God give me the confidence of a mediocre white dude.

Marion Thomas

Ou en français (et en traduction perso)
PRIÈRE QUOTIDIENNE POUR LUTTER CONTRE LE SYNDROME DE L’IMPOSTEUR :
Seigneur, donne-moi la confiance d’un mec blanc médiocre.

Dans la performance que nous avons montré au festival GO GO GO, je parle d’un mec qui déteste les femmes, au point de vouloir les tuer. Ce mec, que j’ai trouvé sur internet, a publié pléthore de vidéos (sur une chaine YouTube), de textes et de posts sur des forums de masculinistes, de musculation ou de jeu vidéo. J’ai passé un temps considérable à lire et regarder et chercher et essayer de comprendre. Comme tu peux l’imaginer, c’était comme marcher en tongs dans un marécage. Et puis il a fallu écrire, la marche s’est transformée en randonnée avec sac à dos Quechua et thermos de café. J’ai une dizaine de versions du texte enregistrées dans mon ordinateur.
Pendant l’écriture de ce texte, j’ai développé des stratégies pour pas lâcher. L’une d’entre elles prend la forme d’un autocollant sur mon ordinateur. C’est une phrase qui dit :

DAILY PRAYER TO COMBAT IMPOSTOR SYNDROME: God give me the confidence of a mediocre white dude.

C’est Sarah Hagi, une autrice et journaliste racisée qui l’a tweetée en 2015. À chaque fois que j’ai douté, ragé, pas voulu, procrastiné, j’ai utilisé cette phrase comme un mantra (ou comme une barre
de céréales énergétique).


Alors chère lectrice, je me suis dit qu’à mon tour j’allais te la partager. Qu’elle te donne la même force qu’à moi dans tes moments de doutes, de rage et de procrastination. La force d’être plus sympa avec toi-même, après tout si tant de mecs sont capables de se frayer un chemin dans le monde sans se laisser tétaniser alors pourquoi pas nous.