fbpx

octobre

di 24

Pas d'événements

lu 25

Pas d'événements

ma 26

Pas d'événements

me 27

Pas d'événements

je 28

Pas d'événements

ve 29

Pas d'événements

sa 30

Pas d'événements
lu
ma
me
je
ve
sa
di
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Extrait du texte La Serveuse

Marie van Berchem en collaboration avec Vanessa Ferreira Vicente

Quand ce genre de mec vient, il y a cet instinct, on se sent comme une proie. Au niveau du territoire, t’es parquée. T’es bloquée. T’es à vue.

Ça m’est arrivé qu’il y ait des gens qui travaillent sur une pièce – enfin, un mec qui travaillait sur cette pièce, qui reste là à boire. Il reste accoudé au bar et puis il me fixe. Il me fixe tout le temps. Il ne me parle pas particulièrement. Je ne sais pas pourquoi, c’est souvent ça. Et c’est aussi ce que je vois dans ces images, c’est cette serveuse, un peu comme celle de Manet, c’est cette serveuse mystérieuse.

À quoi elle pense la serveuse ? C’est là, le grand fantasme. Pénétrer le mystère de la serveuse. Parce qu’elle est à la fois disponible, atteignable, accessible et en même temps inaccessible. Elle est à ta merci et en même temps tu ne sais pas vraiment qui elle est. C’est peut-être ça aussi, la voix de la serveuse, cette autre voix que je prends. C’est un rôle. Ça me protège.