fbpx

octobre

me 21

Pas d'événements

je 22

Pas d'événements

ve 23

Pas d'événements

sa 24

Pas d'événements

di 25

Pas d'événements

lu 26

Pas d'événements

ma 27

Pas d'événements
lu
ma
me
je
ve
sa
di
28
29
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1

L’Heure du thé est un podcast et une série de rencontres proposées par Carla Demierre. Des conversations enregistrées en public, des créations sonores, des interviews et des enquêtes menées micro en poche pour aborder le versant concret de la création dans les arts du texte et du langage.

Le 18 août 2020, je rencontre Manon Krüttli et Céline Nidegger pour parler de l’écriture de Généalogie Léger, une création qu’elles s’apprêtent à montrer au Grütli en septembre dans le cadre du festival de la Bâtie. Il fait beau et chaud ce jour-là et nous laissons la fenêtre ouverte. Dans la pièce d’à côté s’est réunie l’équipe du théâtre dont les voix et les rires, se mêlent aux bruits de la rue pour hanter doucement notre conversation.

Je me souviens de la table de travail en désordre, des grands rouleaux de papier, des documents affichés aux murs, de l’évocation du diagramme de patate, d’un sachet de fruits secs et d’un livre violet. Mes questions ne sont pas nécessairement dans l’ordre. Je dis ça en tournant les pages de mon cahier. J’avais noté des questions reliées par des flèches suggérant un ordre indéchiffrable après coup. Qu’est-ce qui vous a conduit à envisager ce livre comme un terrain de fouilles archéologiques ? Qu’avez- vous trouvé dans les interstices du livre de Nathalie Léger ? Si une chose en amène toujours une autre, comment se passe le montage ? Décrivez-moi votre projet de n’importe quelle manière, la première qui vous vient à l’esprit ? C’est quoi l’histoire au fond ? Et le trouble qui vous pousse à enquêter, comment est-il et qu’est-ce qu’il vous fait exactement ? Une fois que vous avez lu Supplément à la vie de Barbara Loden, vous ne vous séparez plus du livre, le texte vous travaille, quelque chose dans cette histoire vous happe, comprenez-vous maintenant de quoi il s’agissait ?

Je voulais connaître les matériaux de leur enquête et comprendre comment après avoir déplié les faits, désossé toute l’histoire et littéralement démonté le livre pour en examiner la structure dans ses moindres recoins, elles s’étaient mises à écrire pour le plateau.

Extraits utilisés :
« Teas », dans The Hurdy Gurdy Man, Donovan, 1968.

The Mike Douglas Show, Loden, Lennon, Ono, extrait de l’interview de Barbara Loden, février 1972.

Récits d’Ellis Island, histoires d’errance et d’espoir, réalisation de Robert Bober, scénario et commentaire de Georges Perec, production INA, 1979, couleur, 2 parties, 1 h 56 min.

Supplément à la vie de Barbara Loden, Nathalie Léger, Paris, P.O.L, 2012, 160 p.

Wanda, Barbara Loden, 1971, 105 minutes.

Présentation du livre Supplément à la vie de Barbara Loden par Nathalie Léger mise en ligne le 6 janvier 2012.

Le regard féminin – une révolution à l’écran, Iris Brey, Paris, éditions de L’Olivier, 2020, 240 p.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *