fbpx

juillet

di 3

Pas d'événements

lu 4

Pas d'événements

ma 5

Pas d'événements

me 6

Pas d'événements

je 7

Pas d'événements

ve 8

Pas d'événements

sa 9

Pas d'événements
lu
ma
me
je
ve
sa
di
28
29
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pura vida // Épisode 2 //J’écris, elles écrivent, nous écrivons

Pura vida, c’est un récit en quatre épisodes qui tente de comprendre l’expérience de la création au cœur de son émergence et montre des artistes au travail. Dans ce podcast, Carla Demierre documente la première phase d’écriture d’un roman tout en se laissant dériver loin de son projet, empruntant des chemins de traverse. Pour cette expérience, elle est accompagnée de l’artiste sonore Clara Alloing. Elles ont mis leurs oreilles en commun pour fabriquer une fiction sonore qui réunit en une seule longue tresse du documentaire, de la poésie et de la narration.



Carla rencontre quelques artistes de la saison 20-22 du Grütli à Genève. Marie van Berchem, Vanessa Ferreira Vicente, Jean-Daniel Piguet et Espe Lopez ont en commun de travailler à partir de matériaux documentaires, parfois biographiques et souvent liés à la vie quotidienne.

Les spectacles qu’elles ont montré au Grütli sont un prétexte à la rencontre mais pas besoin de les avoir vu pour écouter cet épisode. La conversation a porté sur les processus de création, et plus particulièrement sur les méthodes d’écriture.

Comment transcrire une voix enregistrée? Quelle forme prend l’expérience vécue quand on la raconte ? Que veut dire concrètement « prendre de la distance » ? Comment protéger les mots de l’usure ? Pourquoi écrire comme on parle ?

Elles ont évoqué l’apparition des idées, le passage du temps, le rôle de l’amitié, l’usage de la dérive, la place du corps et les outils à disposition. Avec simplicité et beaucoup de détails, elles ont décrit comment leurs expériences ont été déposées délicatement sur la table de travail et par quels moyens, elles ont déplacé toute cette matière sur le plateau.

Il y a une phrase d’Emmanuelle Pireyre qui résume bien ce que Carla avait en tête lors de ces rencontres. Quand il est question du réel, il est toujours question d’une pince pour s’en saisir. Pince articulée, pince coupante, pince à dénuder, pince à linge, pince à épiler, pince à cheveux, micro pince, pince à sucre. On a l’embarras du choix pour serrer, saisir, couper ou déformer le monde récalcitrant et réel qu’on désir comprendre, raconter, transformer.

Pour Carla, l’enregistreur est une pince bien pratique pour attraper les voix qui habitent ses livres mais c’est d’abord un médium par le bias duquel des relations se tissent. Pour rompre la solitude de l’écriture, elle va régulièrement promener sa pensée dehors en emportant toujours de quoi enregistrer. En allant réfléchir au milieu d’autres personnes qui écrivent, elle tente de refléter l’expérience concrète de l’écriture, tout à fait mélangée à la vie quotidienne.

Réalisation : Carla Demierre
Montage : Clara Alloing
Musique : Cyril Cyril – Sayyara.
Avec l’autorisation des Disques Bongo Joe.

À propos de Carla Demierre, un article du Courrier


À écouter également sur :

Apple Podcast
Spotify
Google Podcast
Amazon Music
Stitcher
TuneIn + Alexa
Podcast Addict
Podchaser
Pocket Casts
Deezer
Listen Notes
Player FM
Podcast Index