fbpx
lu
ma
me
je
ve
sa
di
lu
ma
me
je
ve
sa
di
29
30
31
6
10
12
13
14
15
16
17
19
20
22
23
24
26
27
30
1

1-5 septembre 2023

Extinction Piscine

collectif anthropie

En co-production avec La Bâtie – Festival de Genève

Création

Infos pratiques

Salle du Haut

vendredi 1er à 21h – !!! ASCENSEUR EN PANNE !!!
samedi 2 à 17h – !!! ASCENSEUR EN PANNE !!!
dimanche 3 à 16h – !!! ASCENSEUR EN PANNE !!!
lundi 4 à 19h
mardi 5 à 21h

1h15

De l’âge glaciaire du Ve siècle aux grandes pestes du Moyen-Âge, les bouleversements bioclimatiques ont parfois mis en danger l’ordre social dominant. Rarement, et jamais sans violence, les catastrophes ont pu ouvrir des brèches, souder des communautés alternatives, engendrer des lois libertaires.

Extinction Piscine est un manifeste incertain, la voix sans boussole d’une génération qui, confortablement allongée au bord de la grande piscine du libéralisme liquide, se raconte certaines de ces histoires. Lunettes de soleil sur le nez, ironie dans la bouche et frappuccino à la main, elle (ne) se prépare (pas) à l’extinction du monde que ses parents ont connu.

Qu’est-ce qu’un livre d’histoire s’il ne reste plus beaucoup d’avenir ? La dépression hivernale survivra-t-elle au réchauffement climatique ? Sur sa chaise longue, la multitude angoissée se souviendra doucement que l’empathie est le contraire du second degré, qu’il n’y a qu’Hollywood pour s’enrichir sur le spectacle de la fin et qu’il suffit de se lancer de tout son poids pour faire une bombe dans la piscine.

Trigger Warning : Flash lumineux (légers), évocation d’un suicide


Les lectures conseillées par les artistes :
Théorie du Gamer, McKenzie Wark
La vie liquide, Zygmunt Bauman
Suicide, Edouard Levé
Les Dépossédés, Ursula Le Guin
Martine apprend à nager


Ce spectacle raconte une histoire.
Un groupe de jeunes personnes est dans un appartement.
L’appartement est en train de s’inonder.
Les jeunes ne vont rien faire.
Ils vont mettre leurs lunettes de soleil.
Ils vont bronzer.
Parfois les jeunes se sentent en crise car nous vivons dans un monde où il y a :
– des mensonges
– des catastrophes écologiques
– des angoisses
Des angoisses ça veut dire pas mal d’incertitudes par rapport au futur.
Dans ce spectacle il y aura un flux constant de vidéo, de musique et de texte lu.

Distribution & Crédits

Conception (texte, vidéo, musique et jeu) : collectif anthropie
Scénographie : collectif anthropie X Philomène Le Baron
Création lumière : Nidea Henriques
Collaboration audiovisuelle : Justin Gaudry
Regard extérieur : Anna-Marija Adomaityte et Aurélien Patouillard
Co-production : Le Grütli – Centre de production et diffusion des arts vivants (Genève), La Bâtie – Festival de Genève, La Grange (Lausanne)
Remerciements : Éditions Abrüpt, Espace d’art Eeeeeh!

Photos ©Anouk Maupu

Soutiens

Fondation Ernst Göhner, Fondation Leenaards, Fondation Anne-Marie Schindler, Service culturel Migros Genève, Fonds mécénat SIG

Presse

Plus politique que jamais, La Bâtie-Festival de Genève a collé aux temps présents et à leurs tragédies, Marie-Pierre Genecand, Alexandre Demidoff, Le Temps, septembre 2023
Au bord du gouffre, au bord de la piscine, Francesca Serra, Le Temps, août 2023