fbpx

décembre

ve 2

Pas d'événements

sa 3

Pas d'événements

di 4

Pas d'événements

ma 6

Pas d'événements

me 7

Pas d'événements

je 8

Pas d'événements
lu
ma
me
je
ve
sa
di
lu
ma
me
je
ve
sa
di
5
6
7
8
10
11
12
14
19
21
22
26
28
29
30
1
2
3

15-18 juin 2022

Una imagen interior

El Conde de Torrefiel

Accueil

Infos pratiques

Salle du Bas

Mercredi 15 à 19h
Jeudi 16 à 20h
Vendredi 17 à 19h
Samedi 18 à 20h

Spectacle avec sous-titres Français/Espagnol

1h30

Una imagen interior, c’est le titre donné à cette nouvelle création par Tanya Beyeler et Pablo Gisbert, meneuses de jeu de la Compagnie El Conde de Torrefiel, pour débattre de la bataille culturelle des images et des idées.
Quel est aujourd’hui le rôle de la fiction et de l’imagination dans un contexte où la vérité et le mensonge ont été dévalorisés au profit de termes tels que post-vérité ou fake news ? Si le théâtre a été le premier sanctuaire de la fiction, qu’en est-il à l’heure où la réalité est sans cesse dynamitée par des fictions possibles ? A-t-il encore un rôle social ?
L’art qui autrefois cherchait à stimuler l’imagination a été remplacé par l’univers proposé par la publicité, le capital et les grandes sociétés ; la guerre des images fait rage et nous les consommons jusqu’à saturation.
La solution proposée par El Conde de Torrefiel est une ode à l’imagination, c’est-à-dire à la création de ses propres images, en se rappelant que la réalité est une fiction, que tout peut changer et que tout peut être créé.


À retrouver dans la bibliothèque du Grütli (à acheter ou à consulter les soirs des spectacles) des livres qui ont inspiré les artistes :

– Yuval Noah Harari, La naissance de l’humanité
– Yuval Noah Harari, Les piliers de la civilisation
– Mark Fisher, Le réalisme capitaliste
– Mariana Enriquez, Notre part de nuit
– Platon, Premiers Dialogues

Una imagen interior est un titre en espagnol.

Ce titre est inventé par la Compagnie El Conde de Torrefiel.

Une compagnie est un ensemble d’artistes.

Dans le spectacle Una imagen interior, on parle de la réalité.

Chacun de nous a sa propre vision de la réalité.

Nous voyons le monde différemment selon :

– notre culture,

– notre caractère,

– notre histoire.

 

Distribution & Crédits

Conception et création : El Conde de Torrefiel, en collaboration avec les interprètes
Mise en scène et dramaturgie : Tanya Beyeler et Pablo Gisbert
Texte : Pablo Gisbert
Performance : Gloria March Chulvi, Julian Hackenberg, Mauro Molina, David Mallols, Anaïs Doménech
Performeurs locaux : Cosima Weiter, Erin O’Reilly, Mike Winter, Milo Gravat, Tan Chen
Scénographie : Maria Alejandre et Estel Cristià
Construction de la scénographie : Diego Sánchez, Los Reyes del Mambo, Isaac Torres, Miguel Pellejero
Sculptures : Mireia Donat Melús
Robot design : José Brotons Plà
Décalage des scènes : Miguel Pellejero
Création lumière : Manoly Rubio García
Création sonore : Rebecca Praga et Uriel Ireland
Direction et coordination technique : Isaac Torres
Régie son et vidéo : Uriel Ireland
Régie lumière en tournée : Roberto Baldinelli

Administration et production : Haizea Arrizabalaga
Production exécutive : Cielo Drive SL
Diffusion : Caravan Production, Bruxelles
Traductions du texte : Marion Cousin (français), Nika Blazer (anglais)

Coproduction : Wiener Festwochen (Vienne); Festival d’Avignon; Festival d’Automne (Paris) ; Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles); Centro Cultural Conde Duque (Madrid); Festival Grec (Barcelone); Grütli – Centre de production et de diffusion des arts vivants (Genève); Teatro Piemonte Europa / Festival delle colline Torinesi (Turin); Points communs – Nouvelle Scène nationale de Cergy-Pontoise – Val d’Oise ; La Villette (Paris).

Soutiens

Hammamaturgia 1

ICEC – Generalitat de Catalunya ; TEM Teatre Musical de Valencia; Centro Pàrraga de Murcia.
Remerciements : Fernando Gandasegui, Marta Echaves, El Consulado (València), La Internacional teatral (València), Salva Gisbert et Amalia Donat.

  • me 15
  • je 16
  • ve 17
  • sa 18