fbpx

avril

ve 19

Pas d'événements

di 21

Pas d'événements
lu
ma
me
je
ve
sa
di
lu
ma
me
je
ve
sa
di
28
2
4
5
6
7
8
9
11
16
22
23
25
26
30

27-29 juin 2024

Tschüss ! Ciao ! Bye !

Un adieu articulé en trois langues, 7 performances et 1 concert, il ne fallait pas moins que ça pour vous inviter à venir faire la fête avec nous ! Trois jours pensés comme un cadeau pour vous, pour nous et toute l’équipe du Grütli, pour toutes les personnes qui y ont travaillé depuis 6 ans, de la technique à la buvette, de la caisse aux bureaux. Et aussi, bien entendu, pour les artistes qui ont fait palpiter le cœur de cette maison. C’est pour elles et avec elles que nous voulons festoyer, chanter et danser en cette toute fin du mois de juin. Pour vous remercier d’avoir été là si fidèles. Pour remercier les artistes de leur générosité, de leur créativité. Grâce à elles, tout a été plus beau, plus vibrant, plus poétique, plus intensément présent.

Programme détaillé à suivre bientôt sûr cette page !

Piera Bellato – Corofobia

Remettre un soupçon de tarentisme dans le corps contemporain. Pour explorer l’un des derniers rites magiques bien vivants : la danse, la scène. Pour explorer un héritage de danses interdites, perturbatrices, puissantes parce qu’elles remettent en cause l’ordre établi.
S’il ne s’agit pas ici d’entrer en transe, qu’est-ce que ces moments bruts et sincères, intimes et libres, évoquent aujourd’hui ?

Baptiste Cazaux – Gimme a break !

Une performance comme une recherche de catharsis. Empruntant au vocabulaire des musiques de rave, aux pratiques méditatives et au headbanging, Baptiste Cazaux continue ses recherches sur le lâché prise qu’il envisage comme une stratégie de survie face au capitalisme. En duo avec des haut-parleurs, le chorégraphe compose un espace-temps déréglé, tout en complexités et en contradictions, à la quête d’un élan vital nécessaire et revendicatif.

L’Oeil d’Olivier

El Conde de Torrefiel – Se respira en el jardín como en un bosque

On respire dans le jardin comme dans une forêt et on veut être au théâtre comme dans le monde. Mais ni le jardin n’est la nature, ni le théâtre n’est le monde.
Une performance qui est essentiellement un exercice scénique à une personne : quelqu’un regarde en silence tandis que quelqu’un exécute une action sur scène. Une expérience qui soulève des questions sur la réalité, sur sa matérialisation, sa construction et sur les raisons pour lesquelles, comme au théâtre, nous aimons observer en silence l’artifice du monde que nous avons créé.

Direction artistic : Tanya Beyeler et Pablo Gisbert
Directeur technique : Isaac Torres
Administration : Haizea Arrizabalaga
Distribution : Alessandra Simeoni – Caravan Production

Mélissa Guex – Épisode

Épisode est une série de performances, une collection de personnages que Mélissa Guex fait apparaitre au gré des invitations : un lieu, un costume, une ambiance, des récits partagés, l’Épisode du Grütli sera unique, du sur-mesure pour une soirée exceptionnelle. Accompagnée aux platines par Charlotte Vuissoz, Mélissa Guex convoquera la soul, le groove et, avec la puissance incroyable qui la traverse à chacune de ses performances, elle fera surgir l’âme de ce lieu et de toutes celles qui l’ont habité. Pour un moment de partage ensorcelant.

Tschüss ! Ciao ! Bye ! 1
Marie-Caroline Hominal – ONE

Performance en 3 chapitres mettant en scène la chute comme métaphore de la vie, ONE est aussi une ingénieuse mise en abîme des doutes de l’artiste. Elle questionne l’économie du geste au sens littéral et commercial, la nature éphémère du mouvement et la possibilité de le collectionner et de le posséder. En une demi-heure, Marie-Caroline Hominal nous entraîne avec elle dans un autoportrait tranchant, drôle, attachant et légèrement désillusionné. Une fable douce-amère qu’elle transforme en un sincère moment de joie.

Catol Teixeira – Before it starts after it finishes

Catol Teixeira est un artiste avec lequel nous avons fait un bout de chemin, depuis sa première apparition à GO GO GO 2022 avec La peau entre les doigts.
Il propose une expérience et une performance avec la technique de la danse aérienne qui fait partie de sa recherche de mouvement pour le processus de création arrebentaçao – zona de derrama last chapter.
Une création spécialement dédiée à ce moment Tschüss ! Ciao ! Bye ! du Grütli et à toutes les personnes qui ont tenu ce lieu et nous y ont accueillies ces dernières années ! – C.T.

Marion Thomas – Faire Troupeau

Marion Thomas fait l’éloge de l’empathie comme force de contestation politique. Faire troupeau, c’est d’abord une expérience narrative et immersive qui met le public, personnage principal de la pièce, dans la peau d’un groupe de moutons en transhumance. Au cours de leur périple, ils se font attaquer par une meute de loups. Par chance, comme ce sont des moutons et qu’ils ont une grande intelligence sociale, ils s’en sortent grâce à la solidarité et à une organisation collective sophistiquée.
Pour fêter ça, ils finissent par un grand moment de célébration doux et joyeux.

Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp

Enfin, l’OTPMD arrive au Grütli ! Pour fêter cette fin de mandat, nous avions besoin de leur son puissant, expérimental, instable et terriblement vivant, organique. Transcendantale, presque rituelle, leur musique est couplée à des textes déclamés en rage contre un monde qui part en lambeaux. Et c’est aussi l’occasion de clore en quelque sorte la tournée de We’re ok, but We’re Lost Anyway, leur cinquième disque sorti il y a deux ans. Avant un nouvel opus en préparation pour l’automne prochain, ielles viennent mettre le feu au Grütli, à l’image de Duchamp, l’un des plus grands dynamiteurs de l’art du 20ème siècle.