fbpx

novembre

di 27

Pas d'événements

ma 29

Pas d'événements

me 30

Pas d'événements

je 1

Pas d'événements

ve 2

Pas d'événements

sa 3

Pas d'événements
lu
ma
me
je
ve
sa
di
lu
ma
me
je
ve
sa
di
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
29
30
1
2
3

31 août - 17 septembre 2023

Une Bonne Histoire

Adina Secretan

En collaboration avec La Bâtie – Festival de Genève

Accueil

Infos pratiques

Salle du Bas

Horaires à venir

1h15

Dans les années 2000, des jeunes femmes travaillant chez Securitas se voient proposer une rallonge de 6 francs sur leur salaire horaire, pour effectuer “une mission un peu spéciale” : infiltrer les milieux activistes de Suisse Romande.

Pour 28 francs de l’heure et parfois durant plusieurs années, ces femmes se créent alors des rôles de composition et font mine de militer.
Une performance secrète s’est alors infiltrée dans une situation réelle.

15 ans plus tard, ce spectacle ramène cette affaire dans le lieu qui aurait peut-être dû, dès le début, rester le sien : le théâtre. Une Bonne Histoire propose une contre-mise en scène, portée par deux comédiennes. Des vraies, cette fois.


Lectures conseillées par les artistes :
Affaire classée : Attac, Sécuritas, Nestlé, Alec Feuz
Undercover, The true story of Britain’s secret police, Rob Evans et Paul Lewis


Ce spectacle raconte une histoire d’espionnage en Suisse.
Espionner veut dire écouter et aller référer des choses secrètes.
Il y a des associations en Suisse contre les multinationales.
Les multinationales sont des grosses entreprises comme Nestlé.
Ces associations défendent la nature et les travailleurs.
Nestlé a fait beaucoup de dégâts à la nature et aux travailleurs.
Pour cette raison ces associations sont contre Nestlé.
Des personnes ont espionné ces associations.
Les espions ont référé à Nestlé beaucoup de choses de ces associations.

Distribution & Crédits

Avec toutes les personnes qui ont contribué à l’enquête, par leurs témoignages et leurs connaissances.
Jeu : Joëlle Fontannaz et Claire Forclaz
Enquête et mise en scène : Adina Secretan
Création prologue et costumes : Séverine Besson
Création lumière et espace scénique : Florian Leduc
Collaboration pour la scénographie : Marine Brosse et Redwan Reys
Son : Benoît Moreau
Régie : Redwan Reys
Avis de droit : Me Luisa Bottarelli, Collectif d’avocat.e.s, Lausanne
Partage des savoirs et aides multiples : Les Éditions d’en bas, Lionel Baier, Yves Besson, Louis Bonard, Jessica Droz, Alec Feuz, Franklin Frederick, David Gagnebin-de Bons, Elise Gagnebin-de Bons, josette, Julia Kreuziger, müsli, Florence Proton, Janick Schaufelbuehl, Béatrice Schmid, Sébastien Schnyder, Barbara Rimml, Dragos Tara, zonZon.
Remerciements : Lula, Sara Anthony, Maud Blandel, Chloé Démétriadès, Marcin de Morsier, Marie-Aude Guignard, Piera Honegger, Lea Meier, Cecilia Moya Rivera, Diane Müller, Chantal Neuhaus, Anne-Laure Sahy, Louis Schild
Images et vidéo : Sylvain Chabloz, Cristina Müller, Yuri Tavares

Coproduction : Arsenic – Centre d’art scénique contemporain (Lausanne)
Résidence de recherche salariée : Le Grütli – Centre de production et de diffusion des Arts vivants (Genève)

Photo©Sylvain Chabloz
Teaser©Cristina Gagnebin Müller

 

Soutiens

Canton de Vaud, Ville de Lausanne, Loterie romande, Fondation Leenaards, Fondation Ernst Göhner

Presse

L’histoire d’infiltration d’Attac, Cécile Dalla Torre, Le Courrier, mai 2022
Les infiltrées, Guillaume Lasserre, Le Club de Mediapart, mai 2022
«Une bonne histoire», c’est sous le tapis que ça se passe, Corinne Jaquiéry, 24 heures, mai 2022